Historique de la Discipline

La Boxe Thaïlandaise

La Boxe Thaïlandaise n’est pas le véritable nom de cette noble discipline qu’est le Muaythai. Les combattants se nomment les Nakmuays.
C’est un art martial d’une efficacité redoutable, le Muaythaï est synonyme de courage et de combativité.

Le Muaythaï est qualifiée de sport aux 8 armes car on utilise les 2 poings, les 2 coudes, les 2 genoux et les 2 pieds (Tibias). Le combattant se sert de ces « armes » pour frapper son adversaire sur n’importe quelle partie du corps selon l’opportunité qui se présente.  Il faut cependant noter qu’aux origines ancestrales, ce sport est animé par le respect de l’adversaire, l’honneur et la dignité des combattants.
Le répertoire gestuel est relativement simple et comporte peu de techniques. Toutefois, chacune d’elles est répétées jusqu’à devenir une seconde nature, un automatisme parfait. C’est une manière de mélanger magistralement la vie et l’art.

L’histoire du MuayThaï

Les origines du Muay Thai, remontent environ au 15ème siècle. Ce sport de combat est profondément enraciné dans la culture thaïlandaise.

La Boxe Thaï ou Muay Thaï « boxe du peuple », parfois appelée Boxe Thaïlandaise, est un sport de combat créé pour les militaires thaïlandais vers le XVe siècle. Le muay thai trouve son origine dans des pratiques martiales ancestrales, notamment dans ce qu’on appelle en Occident le Muay Boran (boxe traditionnelle) et du krabi krabong (pratique avec les armes). Parmi les autres boxes du Sud-est asiatique (boxe birmane, boxe khmère, boxe vietnamienne, bokator, etc…) elle est la plus populaire. Elle doit sa popularité du fait qu’elle soit un sport national et professionnel en Thaïlande.

Ce sport permet à de nombreux pratiquants, athlètes (même très jeunes), entraîneurs, managers et promoteurs, d’en vivre. Elle est surtout un business générant autour d’elle une économie non négligeable. Comme ses cousines, elle a la réputation d’être une pratique violente alors que les pratiquants estiment que toute technique peut faire l’objet de contrôle. On lui reproche surtout de répandre l’idée que tous les coups sont permis. Roger Paschy, un des pionniers de ce sport en France en parle ainsi : « La boxe thai (Muay Thai) … nécessite beaucoup de volonté et d’assiduité. Mais, comme dans toute activité sportive, le professeur a un rôle fondamental dans la formation de l’élève. L’état d’esprit de l’enseignant aura une influence considérable sur le disciple. ».

Nai Khanom Tom

Naï Khanom Tom est un soldat thaïlandais du 18ᵉ siècle célèbre pour ses exploits contre les armées birmanes.

En 1767, il fut capturé et emprisonné par les armées ennemies lors du pillage de l’ancienne capitale thaïlandaise, Ayutthaya. En 1774, il participa à un tournoi organisé par les soldats birmans et combattit une dizaine des meilleurs soldats ennemis. Le roi Mangra de Birmanie fut l’un des premiers à applaudir le vainqueur du tournoi et lui rendit sa liberté.